Histoire

De Béthanie à Bithaine

Blottie au pied des Vosges Saônoises, une Abbaye au Fil du Temps, lieu d'Art et d'Hisoire

 

L'Histoire de l'Abbaye de Bithaine

 

La Légende

 

D’après une légende que la tradition locale a conservée, la fondation de l’Abbaye de Bithaine serait l’accomplissement d’un vœu fait par Aymon, seigneur de Faucogney. Croisé et fait prisonnier à Béthanie en Terre Sainte, il fut averti qu’après trois jours de captivité, il serait tué et mangé par ses ennemis. Dans ce laps de temps, le captif invoque dévotement la Sainte Vierge, la priant de lui épargner la mort cruelle dont il est menacé et promettant de faire bâtir, dans ses terres, un monastère où l’on célébrerait tous les jours une messe en l’honneur de Marie. Sa prière fut exaucée : une nuit sa prison s’ouvre et tout à coup il est miraculeusement transporté dans sa province natale, au milieu de broussailles du Val de Bithaine. C’est de ce miracle que naquit l’Abbaye.

 

L’Histoire

 

L'origine de Bithaine s'inscrit en effet dans la foulée des croisades. Aymon de Faucogney, seigneur franc-comtois, capturé par les sarrasins et incarcéré, fit vœu d'édifier un monastère sur ses terres s'il était libéré. De retour sur sa terre natale, il pu s'acquitter de ce vœu en avril 1133. Il fit alors la donation de terres aux abbés de l’Abbaye de Morimond, 4ème fille de Citeaux. L’Abbé Othon envoie alors Albéric, accompagné d’une poignée de moines, s’installer sur les terres de Bithaine. L'abbaye Notre Dame de Bethania (Béthanie), aujourd'hui Bithaine voit ainsi le jour. Elle est la huitième fille de Morimond.

 

 

Bithaine, connut au cours des siècles prospérité et déclin. Dès sa création, le monastère est favorisé et protégé par les seigneurs de Faucogney. Au rythme de nombreuses donations, l'Abbaye de Bithaine prospère et voit le nombre de moines augmenter suffisamment pour que, au milieu du 12ème siècle, l’Abbaye puisse, à son tour, essaimer en terre lorraine. La 323ème abbayes de la filiation Morimond, Ferrière voit alors le jour (Clairelieu constituant le site définitif à quelques kilomètres plus au nord).

 

 

Trois Eglises successives, de taille très modeste, semblent avoir été érigées : une première phase va de la fondation jusqu’à la fin du XIIIéme siècle, une seconde qui s’étirera jusqu’en 1769 et la dernière s’achèvera avec la Révolution. La tourmente de 1789 engendre la fin de la vie monastique à Bithaine, la Révolution eut ainsi pour effet le saccage des bâtiments à peine restaurés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques dates contemporaines…

 

Déclarées bien national en 1793, les terres de Bithaine furent découpées en lots puis vendues. L’abbaye, endommagée lors des révoltes révolutionnaires, fut partiellement détruite. L’Abbaye subit alors pillages et transformations par des propriétaires successifs.

 

- 1969, acquisition de l’Abbaye par Monsieur et Madame Berthet.

 

- En 1995, l’Abbaye est inscrite sur l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

 

- 1996, naissance du Salon d’Art Contemporain.

 

- 15 mars 2009, naissance de l’Association «De Béthanie à Bithaine. Une Abbaye au Fil du Temps, Lieu d’Art et d’Histoire ».

 

- 2016 : le pigeonnier retrouve un toit identique à l'origine. Le Salon d'art contemporain fête sont 20ème anniversaire

Plan de l'Abbaye en 1722

La toiture rénovée du pigeonnier

La crosse abbatiale

Chapiteau

Le réseau hydraulique

L'Abbaye au début du 20ème siècle

Adresse

Abbaye de Bithaine,

70200 Adelans-et-le-Val-de-Bithaine

France

Suivez-nous

Nous contacter

Copyright @ 2017, tous droits réservés Réalisation Jean-Hugues Renault avec One.com